Contributeur du mois : Guy Vanvuchelen

Le pseudo de Guy Vanvuchelen est GuyVV. Il a 70 ans et vit dans la région de Tienen (Tirlemont). Toute sa vie, il a travaillé pour une banque. Durant ses dernières années de travail, il a travaillé dans les statistiques, en utilisant des outils tels que Framework, DBase, Excel et Access. Son premier ordinateur, il l’a acheté en 1988 ; c’était un MSX. Quelques années après, il a changé pour un “PC”. Et depuis il a été le propriétaire d’une vingtaine de modèles. Depuis son seizième anniversaire, Guy est photographe amateur. Plus tard il a également réalisé des vidéos numériques et récemment il s’est mis à la photo numérique. Depuis sa retraite, il a commencé à faire de la marche, un peu poussé par sa femme. Depuis qu’il a acheté un Garmin Etrex, il apprécie beaucoup cette activité car il fait quelque chose : enregistrer des traces GPS.

Comment et quand avez vous découvert OpenStreetMap ?

Un jour en cherchant des cartes gratuites pour mon Garmin, j’ai découvert OSM. J’ai réalisé, presque immédiatement, que ces cartes gratuites était souvent de bien meilleure qualité que les cartes officielles de Garmin qui sont, en plus, onéreuses. J’utilise donc OSM avec mon Garmin et avec OsmAnd.

Quelle sorte de contributeur êtes vous et dans quelle zone cartographiez-vous ?

Quand je vais me balader, bien souvent sur des chemins balisés avec un club, je prends des notes des choses qui ne sont pas réellement structurées. J’utilise OsmAnd et j’enregistre ma voix. Pour le moment j’essaie de noter la largeur des routes, la vitesse autorisée, la surface ou le type du chemin, le début et la fin des villages. De plus, j’aime beaucoup les chapelles, les sanctuaires, … et donc je les note tous. De temps en temps, je découvre des petits chemins (“Trage Wegen”) non cartographiés. Pour une marche de 10 kilomètres, j’ai entre 30 et 50 minutes de notes enregistrées. De temps en temps je reçois de l’aide de mes compagnons de route : ils me signalement à l’avance que nous approchons d’une chapelle. Ils ne savent pas vraiment ce que je fais et pensent que je suis seulement intéressé par prendre une photo.

Que cartographiez vous ? Avez-vous une spécialisation ?

Au début, je croyais qu’il faudrait seulement cartographier les routes. Maintenant je connais mieux OSM. Je ne me spécialise pas, mais je ne passe jamais devant une chapelle sans prendre une note. Pendant quelques temps, j’ai aussi collecté des informations sur les adresses. J’ai commencé autour de ma maison et ensuite j’ai continué avec toutes les rues du voisinage. Après l’arrivée de AGIV, jai fait du ‘couch mapping’ pour les numéros des maisons. Aujourd’hui je ne sais pas si je vais continuer. Il y a pas mal de discussions sur la liste de diffusion belge d’OSM et je ne sais pas si ça vaut plus la peine de récolter les données soi-même.

Pourquoi cartographiez vous? Qu’est ce qui vous motive?

J’aimerai créer de meilleures cartes que les cartes commerciales, en particulier autour de Tienen. J’espère que ça m’aidera à convaincre ma famille et mes amis d’utiliser OpenStreetMap. Un des problèmes que je remarque pour l’instant est que les données pour les assistants de navigation ne sont pas complètes, et donc que les gens ne commencent pas à les utiliser. La plus part des mappers, cartographient dans le but d’utiliser les données lors de randonnées pédestres ou de balades à vélo et ne s’intéressent pas aux données pour les assistants de navigation. Laissez moi vous expliquer un peu plus. Derrière ma voiture est attachée une caravane. C’est pourquoi je cherche à éviter les routes trop étroites, où il est difficile de croiser un véhicule. Mon TomTom n’est d’aucune aide pour ce problème. C’est pourquoi j’aimerai rajouter la largeur ou le nombre de bandes dans OpenStreetMap afin de rendre OSM meilleur que les alternatives commerciales.

Faites vous d’autres choses liées à OpenStreetMap?

Pas vraiment, j’essaie occasionnellement de convaincre des amis.

Avez-vous des idées pour élargir la communauté OpenStreetMap, pour motiver plus de gens à contribuer ?

Il est toujours difficile pour des gens de commencer à contribuer. C’est en partie dû au manque de documentation en néerlandais. Je pense que se retrouver en petit groupe à intervalles réguliers peut vraiment aider. Cela permet de se stimuler, d’apprendre ensemble, …

Quelle est, selon vous, la plus grande force d’OpenStreetMap?

Les données pouvant être utilisées par les randonneurs et les cyclistes, par exemple via Garmin maps.

Quel est le plus grand défi pour OpenStreetMap?

Proposer la navigation assistée pour les voitures aussi complète que pour les randonneurs et les cyclistes, ainsi que de garder les données à jour.

Pour conclure, y a t il encore quelque chose que vous voudriez dire au lecteur?

Commencer petit : choisir un topic, étudier la documentation et s’y focaliser pendant un certain temps.