Mapathon Interuniversitaire National pour Swaziland

Où trouver une carte du Swaziland détaillée avec chaque habitation ?

Imaginez un pays avec peu d’infrastructures, des services publics sous-financés, et … une maladie mortelle. Imaginez encore que vous puissiez contribuer à éliminer la malaria dans ce pays. Il est possible de le faire seulement en pouvant situer chaque habitation du pays. Comment et où trouver cette information?

Auparavant, de grosses sommes d’argent auraient été dépensées dans la collecte de telles informations. Des informations qui n’auraient jamais été mises à jour. Mais ce temps est révolu! Des ONGs avec des idées brillantes ont trouvé une communauté avec des idées toutes aussi brillantes. Cette communauté, c’est OpenStreetMap. Démarrée à Londres il y a à peine 10 ans par un type qui a eu l’idée folle de commencer une carte collaborative du monde entier avec un accès libre aux données. Certains pays comme l’Allemagne ont rapidement été cartographiés par les passionnés de la communauté OpenStreetMap [1]. D’autres endroits du globe, comme lors du terrible tremblement de terre de Haïti en 2010, ont pu être cartographié extrêmement rapidement grâce à la réactivité de la communauté [2].

Afin de coordonner les efforts de cartographie faits lors des urgences humanitaires par des centaines de milliers de volontaires, l’association Humanitarian OpenStreetMap Team (HOT) a été créée [4]. Mais des cartes sont également nécessaires avant que les catastrophes ne surviennent. C’est ici que débute le projet Missing Maps [5]. Le but est de cartographier toutes les zones vulnérables du globe avec autant de détails que nécessaire. C’est un projet en pleine expansion qui s’est propagé jusqu’en Belgique, par le biais du comité belge interuniversitaire de géographie. Le samedi 16 avril, des personnes de 7 universités de chaque région du pays (Flandre, Wallonie, Bruxelles) se rassembleront pour un “mapathon” afin de contribuer à créer une carte dont on a besoin pour éliminer la malaria au Swaziland.

OpenStreetMap fonctionne un peu comme Wikipedia: des volontaires y contribuent avec ce qu’ils peuvent, quand ils le peuvent. D’habitude, les contributeurs d’OpenStreetMap cartographient leur quartier, leur région, etc. Lors de ce mapathon, vous n’aurez pas besoin de connaître le Swaziland comme votre poche! Nous cartographierons des habitations et des routes sur base d’images satellites. Plus tard, des équipes locales pourront compléter la carte avec plus d’informations détaillées. Même si vous n’avez jamais fait de la cartographie, en moins d’une demi-heure, vous serez capable de faire apparaître des habitations et des routes sur la carte. Dès que vous cliquerez sur “Sauvez vos modifications”, vos habitations apparaîtront sur des centaines de cartes à travers le monde. Et, en particulier, dans les cartes qu’utilisent des ONGs comme Médecins Sans Frontières pour planifier leurs opérations.

Rejoignez-nous le samedi 16 avril. Nous ne changerons peut-être pas le monde, mais nous contriburons probablement à changer la vie de nombreuse personnes [6]. Allez-y! Et inscrivez-vous pour cette journée de cartographie!

Contacts:

Coordination OpenStreetMap Belgium: Joost Schouppe

​Voluntaire y expert en cartographie humanitaire: Jorieke Vyncke

Questions pour les universitees: Sophie Wambeke

Contacts per university: ULB: Eléonore Wolff VUB: Frank Canters UCL: Sophie Vanwambeke KUL: Anton Van Rompaey UGent: Kristien Ooms UNamur: Catherine Linard ULG: Cécile Deprez

Plus d’infos:

Registration

MapYear

L’activité est orienté ver les etudiants des universitees partipantes, mais tous le monde est bienvenue.

Vous pouvez déjà commencer, si vous vous registrez sur OSM. Vous pouvez apprendre sur Learnosm.org et sur il y a des taches a choisir.